Les artistes

Patrick Eliès

Tout a commencé un dimanche du mois d’août 1965. Patrick a 16 ans et s’inscrit à une radio-crochet dans un village du Finistère Nord. Il remporte le 1er prix en interprétant « Les Comédiens » de Charles Aznavour. Un an après il compose ses premières chansons et enregistre un premier vinyle à compte d’auteur.
Puis en 1970, c’est l’arrivée à Paris. Tout s’enchaîne alors. Il enregistre un deuxième vinyle et fait la connaissance de Jean-Louis Beydon qui l’accompagne au piano. Ce dernier sera plus tard le pianiste d’Allain Leprest, qui l’accompagnera pendant 10 ans.
Il se lie d’amitié avec Gérard Guilloury qui deviendra son arrangeur- accompagnateur – réalisateur sur scène autant qu’en studio. 
Patrick ne cesse de se produire :  Fête de l’Humanité, première partie de Leny Escudero, cabarets, cafés-concerts, théâtres, tournée de Metz à Brest…
En 2015, il obtient le 1er prix de la Chanson Poétique avec sa chanson Marie, décerné par l’Académie des Jeux Floraux à Toulouse.

Aujourd’hui il prépare un nouveau CD dont la sortie est prévue en mai 2021, toujours en collaboration avec Gérard Guilloury. Antonella del Nido, bassiste, s’est jointe aux deux complices.

Gérard Guilloury

Gérard est tout d’abord auteur – compositeur – Interprète (sous le pseudo de Gérard LEINA). Au détour de ses concerts, il sera programmé au Printemps de Bourges. Jean-Louis Beydon sera pendant plusieurs années son accompagnateur.

Son parcours musical est celui d’un autodidacte. Cependant, il étudie durant plusieurs années la composition et l’harmonie avec le compositeur-arrangeur Michel Devy.

Dès lors, il se consacre à la composition, réalise des arrangements pour la chanson française et co-signe plusieurs oeuvres avec Pierre Dutour, trompettiste de Nino Ferrer, Eddy Mitchell, Patricia Kaas…

Actuellement, il réalise le nouvel album de Patrick qui sortira en mai 2021. 

 

Antonella del Nido

Née au Mexique, Antonella est danseuse dans l’âme depuis la tendre enfance. Elle a toujours eu le goût du rythme et se défoulait sur les grands classiques du rock, qu’elle trouvait dans la collection de sa famille. Ce voyage musical s’est étendu à d’autres horizons, Antonella ayant résidé en Espagne et au Maroc avant de venir vivre en France.

A quatorze ans, elle assiste régulièrement aux répétitions du groupe de son frère et d’autres ami.e.s . De plus en plus lui vient l’idée de jouer d’un instrument. Ce sont la pratique de la danse africaine et la musique du dessin animé la Panthère Rose qui l’amène à choisir la basse. 

Autodidacte, elle se joint tour à tour à son frère ou à ses ami.e.s et joue des répertoires variés (rock, blues, variété…). Après une dizaine d’années Antonella se met à composer ses propres morceaux et fonde son groupe, qui s’appelait alors les Why Not.

Depuis 2015, elle accompagne Patrick Eliès à la basse et à la contrebasse. Ils ont déjà donné une trentaine de concerts ensemble. Cette aventure l’a conduite vers encore un autre univers, celui de la chanson française. Elle continue à jouer du rock et du blues avec le groupe Space Invaders, qu’elle a rejoint en 2018. Elle pratique la musique parallèlement à son travail dans le domaine social.